Ibrahima Wade : Louga occupe une place importante dans le PSE

Economie

La région de Louga a sa place dans le PSE. Elle regorge d'énormes potentialités dans les domaines de l'agriculture, particulièrement du maraîchage, de l'élevage, de la pêche et du tourisme entre autres qui en font un vivier pour le Sénégal, a-t-il notamment indiqué. Le directeur général du BOS du PSE s'exprimait lors d'une réunion de vulgarisation et de concertations sur le programme destiné à permettre au Sénégal de devenir un pays émergent à l'horizon 2035. Les autorités administratives de la région, des maires et représentants de collectivités locales, des membres de la société civile et d'autres représentants de divers secteurs d'activité ont pris part à cette réunion tenue le même jour au Centre culturel régional de Louga. La rencontre entre dans le cadre de la tournée nationale de concertations sur les enjeux et les mécanismes de mise en œuvre du PSE, organisée sous l'égide du ministère de la Gouvernance locale, du Développement et de l'Aménagement du territoire. Il est important que la région de Louga se retrouve dans le Plan Sénégal Émergent. Louga est l'une des régions qui contribuent le plus dans la formation du PIB national. En termes de PIB régional, la région occupe une place importante, a fait valoir M. Wade. Au regard des indicateurs relatifs à la pauvreté, la région de Louga n'est pas très mal lotie. Elle est notamment présentée comme étant une des régions les moins pauvres du pays, a-t-il rappelé. Il a insisté sur la nécessité d'exploiter toutes les potentialités de la région en y associant le secteur privé de façon à parvenir à mettre en place des unités de transformation des produits agricoles. L'objectif vise aussi la valorisation des atouts touristiques et du capital humain à travers la mise en place de cadres universitaires et professionnelles permettant d'avoir des ressources humaines de qualité. La région de Louga compte environ 900 000 habitants. Elle dispose d'une variété de zones éco-géographiques avec une ouverture sur la Grande côte sur une cinquantaine de kilomètres. Elle est la principale zone agro-sylvo-pastorale du Sénégal. Elle abrite également le Lac de Guiers, principale réserve d'eau douce d'où est prélevé l'essentiel de l'eau consommée à Dakar et ses environs. Louga constitue en même temps un des principaux foyers d'émigration du Sénégal.