Les financements de l'AFD atteignent un record de 2,95 milliards d'euros en 2014

Economie

L'institution explique ce fort engagement par une volonté d'atteindre l'objectif fixé par le président de la République de la France d'apporter 20 milliards d'euros de financements au continent africain d'ici à 2018 (...) pour accompagner l'émergence de l'Afrique dans ses trajectoires de croissance. Les responsables de l'AFD soulignent que les projets soutenus par leur structure ouvrent l'accès aux services essentiels, permettent l'essor de villes durables, de l'agriculture familiale, la préservation des ressources naturelles, le développement des infrastructures et d'entreprises créatrices d'emplois. Considérée comme l'institution publique qui met en œuvre la politique de la France en matière de financement du développement, l'AFD a fait valoir dans sa note de présentation de son bilan 2014 que les projets réalisés depuis deux ans sont porteurs d'impact concret. L'Agence a mis en avant la scolarisation de 2 millions d'enfants au primaire et au collège, l'amélioration de l'habitat pour 2,3 millions de personnes, l'accès de 2,75 millions de personnes à une source pérenne d'eau potable, l'appui au développement de 246 000 petites entreprises. Elle cite également le soutien à 771 000 exploitations agricoles familiales et la conservation et la gestion durable de 32 millions d'hectares d'espaces naturels permettant la préservation de la biodiversité, pour faire valoir son volume record de financement en 2014.