Recrutement des entreprises : Rufisque Ouest veut donner la priorité à ses administrés

Economie

"Les usines (implantées dans notre commune) doivent nous accompagner pour résorber le chômage des jeunes, parce qu'en réalité, il est paradoxal qu'on soit dans une zone comme la nôtre ou beaucoup d'industries se sont implantées et avoir un taux de chômage très élevé", a dit Alioune Mar. Il intervenait au cours d'une audience publique organisée par la mairie de Rufisque-Ouest et l'entreprise Sedima, spécialisée dans l'aviculture. Cette société veut construire dans cette commune une usine de production d'aliments de bétail et de volaille. "Nous allons faire de notre mieux pour que nos jeunes puissent bénéficier d'un droit de préférence dans les recrutements. Nous ne voulons pas dans notre commune d'industries qui n'apportent rien aux populations", a-t-il déclaré. "Les populations doivent comprendre ce qu'est une unité industrielle" afin de pouvoir "en tirer bénéfice", a-t-il soutenu, indiquant que "les populations seront conscientisées informées et sensibilisées sur les impacts positifs" de telles entreprises. "Les impacts négatifs, la pollution doivent aussi être jugulés par les populations, parce que nous ((autorités) ne pouvons l'accepter", a dit Alioune Mar. Sedima "a fait le choix d'associer les populations de Rufisque-Ouest à son projet", a pour sa part souligné sa représentante, Djeynaba Diallo. "Nous sommes venus discuter avec les populations auxquelles nous exposons l'intérêt de ce projet et également recueillir leurs avis et prépositions en vue de les intégrer dans la mise en place de l'usine", a-t-elle relevé. "Les populations ont bien accueilli le projet, parce que nous avions déjà procédé à la mise en place du comité technique et toutes les institutions avaient été représentées ainsi que l'ensemble des directions de l'industrie, de l'environnement. Et dans ce comité, nous avions défendu le projet et le comité avait adopté à l'unanimité le projet", a rappelé Mme Diallo. "Aujourd'hui, nous échangeons avec les populations. Et j'espère qu'au terme de cette rencontre, nous allons avoir un avis favorable des populations", a-t-elle ajouté.