Les entrepreneurs sénégalais invités à saisir les opportunités sous-régionales

Economie

"Nous n'avons plus un marché réduit de 13 millions au Sénégal" puisque "nous avons maintenant un marché de 300 millions de consommateurs au niveau de la CEDEAO", a déclaré le ministre du Commerce, du Secteur informel, de la Promotion des produits locaux et des Petites et moyennes entreprises (PME). "Ce sont des opportunités à saisir par les entrepreneurs sénégalais", a ajouté Alioune Sarr, au cours de la cérémonie officielle de lancement du programme spécifique de mise à niveau des entreprises de la Casamance. "Le Sénégal doit jouer son rôle dans cet espace sous-régional où nous avons des atouts certains", a-t-il estimé, rappelant l'entrée en vigueur du TEC de la (CEDEAO), le 1er janvier dernier. Alioune Sarr a toutefois relevé que que le Sénégal arrivera à jouer son rôle dans cet espace sous-régional, en misant sur "l'innovation des acteurs économiques, accompagnés par l'Etat dans cet élan du dynamisme du secteur privé". "Si nous ne le faisons pas, d'autres le feront à notre place. Et nous serons les derniers. Donc, il est temps de saisir cette importante opportunité économique et commerciale pour positionner nos entreprises dans le marché sous-régional", a insisté le ministre.