Le consul général des Etats-Unis présente ses services à des diplomates

Présidence de la République

Du bureau central du consulat en passant par la salle d'attente jusqu'à l'accueil, la délégation a bénéficié d'une séance d'explication du consul général Karen Gustafson de Andrade qui a fait un tour d'horizon des différentes tâches dévolues à ses services. Nous avons senti que notre travail est un mystère pour beaucoup même ceux travaillant à l'ambassade. Nous avons des collègues de l'ambassade qui ne sont jamais entrés dans la section consulaire, car nous n'avons pas les mêmes missions, a indiqué le consul général. Le travail, a-t-elle expliqué, consiste à faire des prestations de services sociaux, d'attribution de visa. Des visas pour les non immigrants qui veulent faire une courte visite aux Etats-Unis dans le domaine du commerce ou du tourisme. Pour les visas des immigrants, six pays sont concernés. Il s'agit de la Mauritanie, de la Gambie, de la Guinée, de la Guinée Bissau, du Sénégal, et du Mali. Le consul général a expliqué que concernant les citoyens sénégalais qui souhaitent se rendre aux Etats- Unis, la première chose qu'ils doivent faire est de consulter le site de l'ambassade qui renferme toutes les informations y afférant. Il y a une section dédiée aux demandeurs de visa qui décrit toute la procédure. Il existe des liens pour l'application avec tous les renseignements avec tout ce que le demandeur doit faire, a expliqué le consul général. Sur les critères de choix pour l'obtention de visa, Mme de Andrade a indiqué que tout dépend du type de visa demandé. La plupart des demandes concernent le secteur du tourisme ou celui du commerce. Les critères, selon la loi américaine, dépendent de ce que l'on veut aller faire, a précisé la diplomate. Karen Gustafson de Andrade a expliqué que des pays comme le Sénégal, qui a des relations réciproques avec les Etats-Unis, la représentation donne, pour la plupart du temps, des visas valables pour 10 ans. Cependant, cela ne veut pas dire que le bénéficiaire doit rester une dizaine d'années là-bas. Même si c'est pour dix ans, on ne doit pas y rester pour toute cette période car le visa est seulement une possibilité d'entrée, a-t-elle précisé. Il y a une autre agence sur place qui gère les frontières et qui va déterminer la durée de votre séjour. Normalement la période est fixée à six mois, a-t-elle affirmé.