Le MEDS appelle à un consensus sur les questions économiques

Economie

"L'analyse globale des indicateurs met en évidence la fragilité de l'économie sénégalaise et l'accroissement des difficultés liées aux conditions de vie des populations. Face à ces difficultés rédhibitoires, il doit désormais y avoir consensus sur l'économie pour écarter les relents de précarité", a-t-il déclaré. Le président du MEDS intervenait à l'ouverture de la 13-ème édition du Forum du premier emploi, une manifestation annuelle organisée sous l'égide de son organisation. "Le MEDS entend pleinement contribuer à la réflexion sur un sujet aussi sensible et important", a déclaré Mbagnick Diop, invitant entreprises et pouvoirs publics à travailler de concert au redressement de l'économie sénégalaise. Il a par ailleurs plaidé en faveur d'une "politique ambitieuse de création de richesse et d'emplois", assurant que son organisation "entend prendre toutes ses responsabilités pour accompagner la jeunesse dans la construction d'un avenir meilleur". "Nous l'avons fait et nous le ferons demain. Il y a des branches voire des niches d'activité qui sont à investir", a soutenu le président du MEDS, avant de préconiser un inventaire des métiers visant à "recenser les opportunités" dans les régions et "peut-être même dans les terroirs".