Sédhiou va se spécialiser dans l'aquaculture, selon Dionne +++De notre envoyé spécial Amadou Sarra Bâ+++

Economie

"La région de Sédhiou a des atouts (…) en matière d'aquaculture. C'est pourquoi la première décision prise par le chef de l'Etat" lors du conseil des ministres de ce mercredi est d'en faire un "centre" aquacole par excellence, a expliqué M. Dionne. Le gouvernement a reçu du président de la République des "instructions fermes" en vue de la matérialisation de cette option, afin que la région puisse fournir à ses homologues du poisson et des crustacés, a-t-il dit à la fin du conseil des ministres qui s'est tenu ce mercredi dans la commune de Sédhiou. Cette région sera dotée à partir de cette année de 25 fermes aquacoles par le ministère de la Pêche et de l'Economie maritime, a annoncé le Premier ministre. Le gouvernement veut faire de Sédhiou "la plateforme numéro 1 du pays, en matière d'aquaculture", selon M. Dionne. Le conseil des ministres a élaboré "un programme public d'investissement" de 200 milliards de francs CFA au profit de cette région. Selon Mahammed Dionne, la région de Sédhiou, créée en 2008, va s'inscrire dans une démarche de "rattrapage" de ses homologues, grâce à ce programme à réaliser dans les trois prochaines années. Il affirme que 63% de la population de cette région vit en dessous du seuil de pauvreté, malgré les énormes potentialités agricoles de cette collectivité locale. La région de Sédhiou est le premier producteur national d'anacarde et le deuxième producteur national de banane, derrière celle de Tambacounda, selon le Premier ministre.