Le Sénégal veut se doter d'unités industrielles spécialisées dans l'emballage +++De notre envoyé spécial Mohamed Tidiane Ndiaye+++

Economie

Les futures unités industrielles spécialisées dans la fabrication d'emballages seront installées dans la Zone économique spéciale intégrée de Dakar, a indiqué le directeur général de l'Agence sénégalaise pour la promotion des exportations (ASEPEX), Malick Diop. "Nous voulons régler une bonne fois les problèmes récurrents liés à l'emballage de nos produits locaux. C'est pourquoi nous travaillons à nous doter d'unités spécialisées uniquement dans l'emballage, dans la Zone économique spéciale intégrée", a dit M. Diop, membre de la délégation officielle du Sénégal au 52e Salon international de l'agriculture (SIA). Les produits d'exportation doivent être commercialisés dans un emballage de qualité, selon Malick Diop, qui visitait ce mercredi le stand du Sénégal au SIA. L'ASEPEX encadre plusieurs entreprises sénégalaises exposant au SIA. "Nous devons investir dans l'emballage. Nous avons déjà une entreprise qui s'active dans ce domaine. Si nous arrivons à démultiplier les initiatives de ce genre, les problèmes liés à l'emballage des produits sénégalais seront en partie résolus", a assuré M. Diop. "Les normes nous imposent souvent plusieurs milliers d'unités d'emballage, ce qui devient intenable pour plusieurs entreprises (…) Il y a un gap que nous allons combler par l'appui et l'encadrement des entreprises locales, en matière d'emballage", a-t-il ajouté. Des opérateurs économiques sénégalais exposant au parc des expositions de Versailles - où se tient le SIA - tentent de percer le marché européen, qui est inondé de produits de qualité emballés suivant les normes requises. Selon eux, le SIA est un bon baromètre pour mesurer la qualité des produits d'exportation du Sénégal. Avec les moyens dont ils disposent, les exportateurs sénégalais tentent de donner un coup de pouce au "Made in Sénégal". Mais ce combat est loin d'être gagné, en raison de la forte concurrence sur le marché européen. Le SIA 2015 s'est ouvert samedi 21 février, en présence du président français François Hollande. Il se poursuivra jusqu'au 1er mars. L'élevage, la gastronomie, les filières végétales, les métiers et services de l'agriculture sont au rendez-vous du salon. Toutes les régions de France et plusieurs pays sont représentés au SIA, qui est considéré comme "la plus grande ferme agricole du monde".