Les exploitants forestiers ont alloué 2,5 milliards au reboisement en 3 ans (président) +++ Envoyé spécial : Amadou Sarra Bâ +++

Agriculture

"Nous avons fait des souscriptions volontaires de 200 francs par sac de charbon. Ce qui nous a amené à collecter plus de 2 ,5 milliards de francs ces trois dernières années", a avancé, samedi à Kolda (sud), le président de l'UNCEFS, Abdoulaye Sow. "Nous avons mis ces fonds à la disposition des maires pour les appuyer dans leurs programmes de reboisement et de protection de l'environnement", a-t-il dit lors de la Journée nationale de la foresterie dans la capitale du Fouladou. Cette manifestation était présidée par le président Macky Sall, sur le thème "Gérer les forêts, c'est garantir l'émergence". "Nous avons un rôle à jouer et continuerons à jouer un rôle important. Nous sommes conscients de ce challenge. Nous sommes pour un rôle fondamental dans la protection de l'environnement", a assuré le président des exploitants forestiers. Il a évoqué les activités menées dans la lutte contre les feux de brousse avec le nettoiement des pare-feux. Abdoulaye Sow a réaffirmé au chef de l'Etat, Macky Sall, "l'engagement des exploitants forestiers à participer activement à la préservation de l'environnement au Sénégal, en collaboration avec la direction des Eaux-et-forêts". Le président de l'UNCEFS a appelé le service des Eaux-et-forêts, "à participer d'une manière remarquable à l'effort de reboisement annuel", par la création de pépinières régionales. Il a invité Macky Sall à visiter les chantiers exploités il y a de cela 4 ans pour constater de visu les progrès dans la régénération rapide des espèces. Le président des exploitants forestiers lui a aussi demandé de signer le décret d'application de la loi d'orientation agro-sylvo-pastorale.