Un "partenariat stratégique" entre la Banque de règlement et UEMOA-Titres

Economie

"En paraphant les actes de cette convention qui les lient désormais, les deux institutions sous-régionales entendent renforcer leur coopération en vue de développer les synergies nécessaires à une mobilisation plus accrue des ressources, afin d'accélérer la croissance" au sein de l'UEMOA, précise-t-il. Le communiqué relève que "la convergence des missions dévolues aux deux institutions les conduit à mutualiser leur expertise et leur expérience pour une gestion optimale des titres émis par les Etats membres de l'Union". "Le partage d'informations et de prestations de services, notamment la codification ISIN des titres émis par adjudication et l'assistance mutuelle dans le cadre de la conduite des activités respectives sont l'essentiel des points au centre de ce rapprochement stratégique", est-il écrit dans ce texte. Les deux dépositaires comptent contribuer "davantage à approfondir le marché des capitaux, afin de favoriser une plus forte attraction des investisseurs locaux et étrangers pour un meilleur financement des économies de l'UEMOA". Le Dépositaire central/Banque de règlement (DC/BR) est opérationnel depuis 1998. Il est unique pour les huit pays de l'UEMOA et est membre "à part entière" de l'Association internationale des agences de codification (ANNA) et de l'Association des dépositaires centraux d'Afrique et du Moyen-Orient (AMEDA), depuis 2013. Le DC/BR fait partie des deux structures centrales du marché financier régional de l'UEMOA, avec la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM). Ses missions consistent à assurer la conservation et la circulation des titres, le dénouement des transactions de la BRVM et le paiement des événements sur valeurs (intérêts et dividendes) sur les titres inscrits dans ses livres. Il est également chargé de "gérer le Fonds de garantie du marché pour assurer la bonne fin des opérations". L'agence UEMOA-Titres (AUT), créée en 2014 et basée à Dakar, est de son côté l'institution sous-régionale chargée d'assurer la coordination des interventions des Etats membres de l'Union économique et monétaire ouest-africaine. Elle a également pour mission de les assister dans la définition et la mise en œuvre de leur stratégie de mobilisation de ressources nécessaires au financement de leurs politiques de développement économique.