Ziguinchor : les réalisations de l'Etat doivent inciter à rebooster l'économie régionale (responsable)

Economie

"Nous ne pouvons que saluer le fait qu'au bout de trois années de magistrature du président Macky Sall, nous voyons ce qui est en train de faire en Casamance. Maintenant, c'est aux populations de profiter de cela", a-t-il déclaré dans un entretien avec des journalistes de l'APS. Donnant en exemple l'acquisition de deux nouveaux navires "Aguène" et "Diambogne" et plusieurs autres réalisations, le président de la Chambre de commerce, d'industrie et d'agriculture de Ziguinchor (CIAZ) a invité les populations s'engager en contrepartie à "booster l'économie" de la région sud. "C'est la manière d'instaurer la paix ici, en essayant de pousser les populations à s'organiser pour mieux vivre comme dans toutes autres régions", a estimé M. Ehemba. Selon le président de la CCIAZ, les populations de la région de Ziguinchor saluent "les actes forts" de l'Etat surtout avec l'acquisition des de deux nouveaux bateaux. "Nous avons toujours demandé à l'Etat de désenclaver la Casamance en la rattachant au reste du Sénégal par la voie maritime. C'est ce qui a été fait", a-t-il souligné. Les navires "Aguène" et "Diambogne", destinés à assurer la liaison entre Ziguinchor et le nord du Sénégal, seront réceptionnés lors d'une cérémonie officielle prévue jeudi au Port de Ziguinchor, sous la présidence du chef de l'Etat Macky Sall. Ces deux navires, réalisés par les chantiers navals de Dongil Shipyard (Corée du Sud), étaient arrivés à Dakar depuis le 5 décembre dernier. L'acquisition de ces deux "navires RO-RO", d'une capacité de 200 passagers et 13 camions chacun, vise à "contribuer au désenclavement des régions naturelles de la Casamance et du Sine-Saloum. Le président de la République va entamer jeudi "une tournée économique" de sept jours en Casamance (sud), dont la région de Ziguinchor, en proie à une rébellion armée vieille de plus de 32 ans.