ARMP : 395 décisions rendues par le comité de règlement en 2013

Economie

Deux cent soixante-deux décisions concernent des recours en contentieux, dont 208 émanant des candidats aux marchés publics et 57 d'autorités contractantes, relativement à des demandes de dérogation, d'autorisation de contestation de décisions de la Direction centrale des marchés publics (DCMP), a-t-elle précisé. La directrice de la formation et des appuis techniques de l'ARMP intervenait au cours d'un atelier de formation de trois jours organisé à l'intention des membres de la Cour d'appel de Dakar et des autres juridictions de son ressort. Selon Mme Niang, ces statistiques prouvent que "la matière est là et quelque part, au niveau de la commande publique, le secteur privé et les autorités contractantes ont fait ce pas décisif de l'achat public économe moins cher mais également, se sont appropriés ce triptyque d'équité, de transparence et d'impartialité qui font le socle des marchés publics". Les marchés publics constituent "un facteur essentiel" de développement socio-économique et une activité économique "appréciable" qui favorise souvent des pratiques "peu orthodoxes", a pour sa part souligné Ousmane Diack, coordonnateur à l'Institut de formation et des appuis techniques de l'Autorité de régulation des marchés publics (ARMP). "Le principe selon lequel les agents publics doivent justifier de l'utilité des fonds qui leur sont confiés et ne pas s'en servir pour s'enrichir doit constituer la clef de voûte de tous les systèmes", a-t-il dit.