Pape Dieng : "La SENELEC a retrouvé un climat apaisé"

Economie

La SENELEC était connue comme une société où les syndicats posaient beaucoup de revendications. C'était difficile. Mais maintenant, on a retrouvé un climat apaisé, a-t-il dit à la presse. Pape Dieng, qui est en tournée dans la région de Ziguinchor, a rencontré le personnel de la délégation de la zone Sud pour s'enquérir de ses préoccupations. Il a visité la nouvelle centrale de Boutoute qui sera inaugurée lors de la visite du président Macky Sall à Ziguinchor, prévue à partir du 19 février prochain. "Nous avons tous conscience qu'en se serrant les coudes, on pourra régler beaucoup de problèmes, a assuré Pape Dieng. Il déclare avoir été confronté à des incompréhensions lors de sa nomination comme directeur de la SENELEC en juillet 2012, surtout relativement à son choix d'opérer un redressement de la société qui était menacée de faillite. Redresser une société n'est pas une chose aisée, a-t-il fait observer, admettant qu'il a pris des décisions difficiles, mais dans l'intérêt de la société et des travailleurs. Il s'est félicité des améliorations sensibles enregistrées par la SENELEC, en faisant remarquer que les bailleurs de fonds ont fait le même constat. La SENELEC est en voie de redressement, a-t-il dit, invitant les travailleurs à la solidarité pour poursuivre le redressement de la société.