Médina Baye va se doter d'infrastructures d'un coût de 50 milliards de francs CFA

Economie

"Ce projet de construction d'un institut islamique, de plusieurs mosquées et écoles coraniques modernes, mais aussi d'entretien de routes, d'adduction d'eau et d'un réseau d'assainissement à Médina Baye (citée fondée par Baye Niasse dans les années 1930) est estimé à 50 milliards de francs CFA", a indiqué M. Samb, secrétaire particulier du khalife Cheikh Ahmad Tidiane Ibrahima Niasse. Selon Amadou Samb, également directeur de cabinet du président de la Jamhiyatu Ansaru-Din, ce programme concerne aussi le village natal de Baye Niasse, Taïba Niassène, et la bourgade de Kossi située près de Kaolack, où a vécu Cheikh Ibrahima Niasse. La Jamhiyatu Ansaru-Din "compte sur ses propres membres" pour trouver le budget nécessaire à la réalisation du programme, "tout en espérant avoir le soutien de l'Etat", a-t-il dit. "Ce programme a été arrêté en 2012, dans le cadre d'une politique de refondation de la Jamhiyatu Ansar-Din. C'est un programme d'envergure, pour la réalisation duquel nous comptons sur nos propres forces d'abord", a insisté Amadou Samb. "Nous allons faire mieux en nous lançant dans des projets d'envergure. Dans tous les pays où il y a des disciples de Baye Niasse, la Jamhiyatu Ansaru-Din va créer un institut islamique", a-t-il annoncé. Le mouvement envisage aussi de créer un institut islamique dans chacun des 45 départements du pays, mais aussi des "écoles coraniques modernes" chargées de promouvoir "un islam de paix et les bonnes valeurs", selon le secrétaire particulier du khalife de Médina Baye.