La 23-ème FIDAK a connu un franc succès, selon le DG CICES

Economie

La 23-ème FIDAK est meilleure que les 21-ème et 22-ème éditions précédentes, a expliqué le DG du CICES, lors d'une conférence de presse destinée à tirer le bilan de la foire à un jour de sa clôture. cheikh Ndiaye a relevé qu'au point de vue des surfaces d'exposition vendues, cette année, 19.000 mètres carrés ont été commercialisés. Selon lui, c'est un chiffre meilleur que la 21-ème édition, mais un peu en deçà de la 22-ème. Il y a eu 1.200 exposants, pour 15 pays participants à la foire, a expliqué M. Ndiaye, se satisfaisant du nombre de visiteurs grand public qui s'élève à 184.518 pour 115.000 visiteurs professionnels. Si nous additionnons ces chiffres, nous nous retrouvons à un peu plus de 300.000 visiteurs comme l'année passée, a-t-il indiqué, pour dire que les deux dernières foires enregistrent sensiblement le même taux d'entrées. Le directeur général du CICES a souligné que le nombre de pays de provenance (24) n'a pas évolué, parce que ce sont les mêmes pays qui sont revenus pour participer à la FIDAK. A cet égard, il a décerné un satisfécit au pays invité d'honneur, la République fédérale du Nigeria. Ce pays a honoré cette invitation d'honneur par une présence physique massive et une exposition qui s'est étendue sur 200 mètres carrés, a expliqué Cheikh Ndiaye. Il a précisé que sur le choix du Nigeria, le CICES a joué sur son leadership dans la sous-région ouest africaine et la taille de son marché qui tourne autour de 150 millions de consommateurs. En choisissant le Nigeria, comme invité d'honneur, on était sûr d'avoir une qualité de l'exposition, par la participation des sociétés nigérianes en activité au Sénégal, en sus de la Société Dangote qui est un poids partiel de l'économie nigériane, a-t-il dit. A en croire le DG du CICES, la bonne santé diplomatique a beaucoup influencé ce choix, parce que ce sont des relations fraternelles et séculaires qui unissent les 2 pays. Cela est également un élément favorisant ce choix pour cette 23-ème FIDAK qui s'est tenue sous le thème : L'Intégration régionale, levier clé de développement économique et social, a-t-il fait valoir.