Gestion durable des terres : l'UE en phase avec le gouvernement

Agriculture

Dominique Dellicour, ambassadeur, chef de délégation de l'UE au Sénégal "a félicité le gouvernement du Sénégal pour sa décision de mettre en œuvre un cadre national d'investissement pour la gestion durable des terres d'un montant d'environ 99 milliards de FCFA dans les trois prochaines années", rapporte un communiqué. "Le développement de pratiques agricoles et de filières permettant de développer de façon durable la production agricole et la sécurité alimentaire des Sénégalais devrait s'appuyer sur un changement d'attitude vis-à-vis des ressources naturelles", a déclaré Mme Dellicour cité dans ce communiqué. Selon la chef de délégation de l'UE au Sénégal, la dégradation des terres touche près de 2/3 des terres arables du pays, et est susceptible de s'aggraver en raison des perspectives climatiques. La partie européenne a annoncé, dans le même communiqué, avoir fait don de 13,1 milliards de francs CFA au Trésor public sénégalais, dans le cadre de son appui budgétaire au secteur de l'environnement. "Ce décaissement complète le don effectué au mois d'août d'une valeur de 8,5 milliards de francs CFA. Au total, durant l'année 2014, un montant global de 21,6 milliards de francs CFA de dons budgétaires a été accordé au Sénégal", ajoute le communiqué. Il précise que le projet d'aide budgétaire de l'UE "a permis également de conforter le budget d'investissement et le budget de fonctionnement du ministère de l'environnement qui augmenteront respectivement de 15,6 % et 1,05% entre les Lois de Finance Initiale 2014 et 2015".