Une soirée prévue samedi pour promouvoir l'unité des arts martiaux

Genre

Cette initiative est une invite à l'unité à l'endroit de "toutes les disciplines d'arts martiaux", a expliqué Khaly Djibril Mbengue, vice-président de l'Association des anciens du samouraï karaté club (ANSAM), lors d'une conférence de presse. L'ANSAM, à l'origine de la Nuit des arts martiaux, "ne reçoit aucun soutien venant de l'Etat, de la Ligue ou d'un partenaire quelconque pendant ces quatre dernières années", a déploré M. Mbengue, avant d'appeler la famille des budokas à se rassembler davantage. "Nous faisons appel à nos familles affectives" lors de cette manifestation portant sur le thème "Les arts martiaux : pour la paix dans le cœur des budokas", a-t-il martelé. L'Association des anciens du samouraï karaté club "compte apporter, pour cette 24e nuit, une nouvelle touche avec un spectacle riche en sons et en lumière et des démonstrations des différentes disciplines qui seront commentées des spécialistes", a expliqué son vice-président. Il promet une surprise lors de cette soirée, avec la participation du Tai-chi, une discipline actuellement en vogue en Chine, qui "fait appel à l'esprit et à la méditation".