Le TEC et les APE vont rythmer l'année 2015, selon Mahammad Dionne

Economie

L'année 2015 sera marquée par deux événements majeurs pour notre sous-région, à savoir l'entrée en vigueur du Tarif extérieur commun (TEC) de la CEDEAO et la mise en œuvre de l'Accord de partenariat économique conclu avec l'UE, a notamment dit le Premier ministre qui procédait à l'ouverture officielle de la 23ème FIDAK. Prévue du 18 au 29 décembre, la FIDAK a été officiellement lancée au Centre international pour le commerce extérieur du Sénégal (CICES). Outre le Premier ministre, plusieurs membres du gouvernement dont Alioune Sarr (Commerce), Abdoulaye Diouf Sarr (Tourisme), Khadim Diop (NEPAD et Intégration) ou encore Mankeur Ndiaye (Affaires étrangères) ont pris part à la cérémonie. Des députés, des élus locaux, des experts nationaux et étrangers, des exposants et acteurs commerciaux ont aussi participé à la rencontre. La délégation du Nigéria, pays d'honneur pour la présente édition, a été très visible. Conduite par le ministre du Commerce et des investissements Olusegun Olutoyin Aganga qui a ouvert le bal des allocutions officielles, cette délégation vise à travers cette FIDAK à mieux booster les échanges avec le Sénégal. Le TEC CEDEAO qui sera mis en place a l'avantage de parer aux distorsions jusque-là enregistrées et de réduire les incertitudes liées aux fluctuations du marché international, a dit le chef du gouvernement. Il a invité notamment le secteur privé à s'approprier et maîtriser tous les contours de ce dispositif extrêmement important dans le processus de réalisation de l'Union douanière de l'Afrique de l'ouest. Concernant les APE, a souligne M. Dionne, leur mise en œuvre soumettra, à coup sûr, les productions et les entreprises de nos pays à plus de concurrence.