La coopération économique entre Vienne et Dakar passe par voie multilatérale (diplomate)

Présidence de la République

"Il est vrai que nous avons malheureusement +désengagé+ notre coopération en Afrique, depuis 2009. Nous avions un bureau de coopération technique à Dakar", a-t-il d'abord dit à la rédaction de l'APS, dont il était l'invité vendredi. "Mais cela ne signifie pas qu'il n'y a pas de programme [de coopération économique avec le Sénégal]. On intervient à travers des agences internationales et des institutions financières multilatérales", a ensuite précisé le diplomate autrichien. L'ambassadeur d'Autriche précise que les financements affectés à des projets économiques au Sénégal passent par la Banque africaine de développement (BAD), l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC), etc. Son pays participe au financement de "micro-projets", dans la construction d'ouvrages routiers, l'électrification rurale, la télémédecine, etc., a-t-il ajouté. Gerhard Deiss signale que "des projets de moyenne envergure" sont financés par l'Autriche, dans d'autres pays de la sous-région ouest-africaine. Vienne et Dakar entretiennent des relations diplomatiques depuis 50 ans, ce que l'Autriche "n'a jamais regretté", selon son ambassadeur. "Le Sénégal est un pays stable et nous apprécions beaucoup notre coopération avec lui."