L'UA n'entend pas prendre de sanctions contre Ouagadougou (président) +++Envoyé spécial: Amadou Sambou Gaye+++

Présidence de la République

"L'Union africaine est là pour les accompagner. Ils ont déjà fait l'essentiel pour davantage de démocratie dans leur pays. Nous ne pouvons que les encourager, les féliciter (...)", a-t-il dit, dans des propos rapportés par la télévision publique burkinabè. Mohamed Ould Abdel Aziz est rrivé lundi à Ouagadougou pour rencontrer les différents acteurs du processus de transition, le chef de l'Etat mauritanien. Il a toutefois indiqué que l'organisation continentale regrettait ce qui s'estpassé", notamment les pertes en vies humaines. Tirant les conclusions de ses échanges avec les différents protagonistes du processus de transition, le président mauritanien, qui a rencontré Isaac Yacoub Zida, désigné par l'armée pour diriger le Burkina Faso, depuis la démission et la fuite de Blaise Compaore, a souligné que son déplacement a été "très utile". "Nous avons appris beaucoup de choses, nous avons des informations fsur la situation actuellement. Et nous pensons que la situation n'est pas aussi compliquée que le laissent entendre certains. Les Burkinabè sont unis entre eux", a déclaré le président de l'UA. Selon lui, c'est ce qui intéresse les Burkinabe qui ont mis leur pays dans la situation ou il est actuellement.