Présidentielles 2015 : Saïd Djinnit exhorte à tenir des scrutins pacifiques

Présidence de la République

Le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire et le Togo éliront leur nouveau président de la République l'année prochaine. En perspective de cette année au calendrier électoral chargé, M. Djinnit a exhorté la classe politique à la création de conditions permettant l'organisation de scrutins pacifiques. Un certain nombre de pays de la région organiseront des élections dès l'année prochaine. J'encourage les leaders politiques de ces pays à travailler à la création des conditions nécessaires à la tenue de scrutins libres, transparents et pacifiques et contribuer ainsi au renforcement de la démocratie et la stabilité dans la région, a-t-il déclaré dans un discours dont copie a été reçue à l'APS. S'exprimant lors d'une conférence de presse, au terme d'une mission de six ans à la tête du Bureau des Nations unies pour l'Afrique de l'Ouest (UNOWA), il les a invités à privilégier le dialogue dans la recherche de solutions aux différends qui ne manqueront pas de survenir au cours de ces processus.