Une diplomate déplore la mort de soldats nigériens

Présidence de la République

La mort d'au moins neuf soldats nigériens de la MINUSMA vendredi matin dans une attaque près de Gao est un développement qui handicape le travail de la communauté international, a dit Hiroute Guebre Sellassie lors d'une conférence de presse en marge de la troisième réunion du comité de pilotage de la Stratégie intégrée des Nations unies. Au moins neuf casques bleus nigériens de la Mission de l'ONU au Mali (MINUSMA) ont été tués dans une attaque près de Gao, dans le nord du pays, a annoncé la MINUSMA. La semaine dernière, l'ONU s'était inquiétée de la résurgence "incontestable" des jihadistes dans le nord du Mali. Le contingent tchadien de la MINUSMA a enregistré la perte de 10 soldats au mois de septembre.