Drame de Sabra et Chatila : l'ambassade de Palestine se souvient, 32 ans après

Présidence de la République

Cette célébration sera présidée par l'ambassadeur de l'Etat de Palestine au Sénégal, Abdalrahim Alfarra et en présence de nombreuses personnalités, indique un communiqué reçu à l'APS. Ce drame s'est déroulé du 16 au 18 septembre 1982, rappelle la même source . Profitant de l'évacuation des combattants armés palestiniens, sous protection internationale, prés de 2000 réfugiés palestiniens laissés sans défense dans les camps de Sabra et Chatila, à Beyrouth, sont atrocement massacrés avec la complicité et la bénédiction de l'armée israélienne, ajoute le communiqué. Laquelle ne comprend toujours pas que nul ne fut jugé, ni condamné, pour cette boucherie. Aucune commission d'enquête, aucun procès, une totale impunité des criminels…, mentionne le texte. Il ajoute: Sabra et Chatila restent un monument à la gloire de ces criminels qui ont pu échapper à la justice. Par conséquent, l'ambassade de l'Etat de Palestine au Sénégal rappelle à la communauté internationale sa responsabilité dans l'ensemble des crimes commis par l'occupation israélienne. Elle estime qu'il est essentiel pour construire la paix et parvenir à une solution juste reconnaître le droit au retour des réfugiés palestiniens.