Selly Raby Kane présente "Alien Cartoon", un spectacle futuriste mêlant mode et performances

Genre

La collection +Alien Cartoon+ essaye de répondre à la question suivante : quelles seraient les conséquences de l'invasion sur le port vestimentaire des Dakarois, par exemple ? Il s'agit de voir si invasion nous influencerait et à quoi nos vêtements ressembleraient, a expliqué l'artiste dans un entretien accordé mardi à l'APS. La photographie, la musique, la sculpture, la vidéo, la création de lumière, entre autres pratiques techniques et artistiques, seront sollicitées pour la construction la nouvelle ville qui sortirait de cette rencontre entre humains et "Alien". Ce qui va réellement porter +Alien Cartoon+, c'est la collection, c'est la création sonore qui a été mise en place et c'est les décors qui sont en train d'être construits à la Gare de Dakar, a indiqué Selly Raby Kane, relevant que les nouvelles créatures vont être habillées par des créateurs de mode comme Bull Doff, Jah Gal, chargé de produire les costumes des envahisseurs. Il y a aussi Ibaaku Staz qui s'occupe de la bande sonore, le photographe ivoirien Paul Sika, Doctor L (création de vidéo), auteur d'une bande sonore pour les installations du spectacle "Alien Cartoon", organisé par Selly Raby Kane, "Les Petites Pierres", le collectif d'artistes dont elle fait partie et la Sénégalaise de l'Automobile, dans le cadre du programme "Off" de la 11ème Biennale de l'art africain contemporain (Dak'Art). "Alien Cartoon", qui mêle création de mode et performances, a un grand lien avec l'univers créatif dans lequel j'ai toujours baigné et celui que j'ai voulu exprimer : c'est ce monde qui cherche à connaître le futur, à savoir de quoi le futur sera fait en termes d'événements, mais également en termes de musique, de littérature, d'architecture, etc., a souligné Selly Raby Kane.