Dak'Art 2014 : l'Algérien Driss Oudahi et le Nigerian Olu Amoda remportent le prix Léopold Sédar Senghor

Genre

Les deux lauréats ont obtenu le même nombre de points, a indiqué le représentant des commissaires du Dak'art 2014, l'Algérien Abdelkader Damani. Olu Amoda est un sculpteur nigérian de renommée internationale, muraliste, concepteur de meubles et artiste multimédia dont l'œuvre utilise des matériaux récupéré et du métal. Son œuvre est emblématique et exprime le meilleur de la sensibilité africaine moderne. Driss Ouadahi est un peintre de renommée internationale. Il a commencé par l'art abstrait. Ouadahi réalise aujourd'hui des compositions de plus en plus réalistes. La Camerounaise Justine Gaga a décroché le prix du ministre de la Culture. Le Sénégalais Sidy Diallo a remporté le prix de l'Organisation internationale de francophonie (OIF). Le Premier ministre Aminata Touré a présidé, vendredi, la cérémonie d'ouverture la onzième édition du Dak'Art 2014, une des principales manifestations sur le continent africain consacrée exclusivement aux artistes vivant sur et hors du continent. Plus de soixante artistes internationaux participent à cette nouvelle édition parmi lesquels le Britannique John Akomfrah, le Nigérian Olu Amoda, le Kenyan Wangechi Mutu et le Grec Io Palmer. Plus de 250 sites ont été répertoriés pour abriter les différentes expositions entre Dakar et Saint-Louis dont le village de la Biennale qui va abriter l'exposition internationale. Il est également prévu des expositions-hommages, des expositions off présentant près de 600 artistes à Dakar, mais aussi un salon de la sculpture, résultat du symposium de la sculpture tenu en novembre dernier à Dakar. Après une première édition dédiée aux Lettres en 1990, le Dak'Art a été réservé à l'art contemporain lors de la deuxième édition en 1992 avant d'être définitivement consacré à la création africaine contemporaine à partir de 1996. Voici le palmarès du Dak'art 2014 : - Grand prix Léopold Sédar Senghor : Driss Ouadahi (Algérie) et Olu Amoda (Nigeria) - Prix ministre de la Culture : Justine Gaga (Cameroun) - Prix OIF : Sidy Diallo (Sénégal) - Prix ville de Dakar : Faten Rouissi (Tunisie) - Prix Fondation Blancher : Milumbe Haimbe (Zambie) - Prix Omar Ndao : Amary sobel Diop (Sénégal) - Prix UEMOA : Djibrril André Diop (Sénégal)