Un Bouddha d'or de 5,5 tonnes, une des attractions de Bangkok +++ Envoyée spéciale : Mansoura Fall +++

Genre

Le temple Wat Trai Mit abrite la plus grande statue de Bouddha en or au monde, pesant 5 tonnes et demi d'or massif, l'équivalent de 20 millions de livres sterling, soit 16 milliards de FCFA, selon des guides trouvés sur place. Le visiteur ne peut rater ce bouddha en or massif tant elle paraît s'imposer au monde avec ses 5,5 tonnes et ses 3 mètres de long dans sa posture traditionnelle assise. Signe suprême du respect dû à cette merveille, les fidèles osent à peine soulever la tête pour l'admirer avant de formuler des prières, alors même qu'ils ont été amenés à ramper de l'entrée de la porte jusqu'au bouddha. L'identité du concepteur de cette statue géante demeure un mystère, selon la guide touristique Sunanta Panpricha, également professeur de français au Centre culturel français de Bangkok. Tout juste sait-on que la statue date de la période où Sukhothai était la première capitale du Siam (Thaïlande) fondée en 1238. Il se raconte que cette statue était à l'origine complètement couverte de plâtre, un subterfuge visant probablement à la soustraire de la convoitise des envahisseurs ennemis. Elle était alors installée dans le principal temple de Choti-naram ou Wat Phrayakrai, à l'époque du troisième règne de la dynastie Chakri. En 1931, lorsque le temple Choti-naram fut déserté, une compagnie du sud-est asiatique voulut effectuer des travaux dans la zone pour étendre ses opérations. La commission ecclésiastique décida alors de déplacer le bouddha d'or au temple du Trai Mit Witthayaram, sa place actuelle. Ce temple n'était pas encore construit, puisqu'il faisait partie des nombreuses vieilles bâtisses comme il en existait dans la zone, mais le bouddha y était dissimulé jusqu'en 1955, date à laquelle un temple fut construit sur le site. C'est au moment de le déplacer dans ce nouveau temple qu'une partie du plâtre se fissura laissant apparaître un métal brillant. Des enquêtes ont permis plus tard de découvrir qu'en réalité, la statue était en or massif. Près de 400 temples existent dans la ville de Bangkok dont plusieurs au Grand Palais, un espace ceinturé par un mur long de 1900 mètres construit en 1782 et couvrant 218 mille m2. Ce Palais reçoit chaque jour 10mille visiteurs. C'est dans cette même enceinte que se trouve le bouddha d'émeraude, le temple bouddhiste le plus connu et le plus sacré de Thailande. Il a été sculpté et taillé dans de la pierre de jade datant du 15ème siècle. Presque tous les temples sont ornés par des peintures murales recouverts de feuilles d'or. Ils retracent la vie du bouddha et à chaque entrée, de l'eau parfumée à la fleur est disposée pour s'enduire le corps avant la formulation de prières.