Dakar et Praia encouragent la classe politique bissau-guinéenne à respecter la date de la présidentielle

Présidence de la République

Macky Sall et son homologue cap-verdien Jorge Carlos de Almeida Fonseca ont salué la contribution positive de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), de la Communauté des pays de langue portugaise (CPLP), de l'Union africaine (UA) et des autres partenaires de la Guinée-Bissau, selon la même source. Le communiqué mentionne que les deux chefs d'Etat se sont félicités des progrès accomplis dans le cadre du processus de transition politique en Guinée-Bissau en dépit de la persistance de certaines difficultés. Il souligne que les présidents Sall et Fonseca ont décidé de travailler ensemble, avec les autres partenaires, pour accompagner la Guinée-Bissau après l'élection présidentielle, à mener les réformes nécessaires pour assurer la stabilité, la sécurité, la paix civile et le développement du pays. Les élections présidentielle et législatives du 13 avril, dont la date a été reportée à trois reprises, devraient mettre fin à la période de transition consécutive au coup d'Etat du 12 avril 2012 et permettre à la Guinée-Bissau de retrouver une vie constitutionnelle normale. Au total, 21 candidats ont déposé leur dossier à la Cour suprême pour participer à l'élection et 21 partis politiques ont fait de même pour les législatives.