Abdoulaye Daouda Diallo : La Palestine a le soutien indéfectible du Sénégal +++Envoyé spécial : Cheikh Tidiane Ndiaye+++

Présidence de la République

Intervenant lors de la séance à huis-clos ayant suivi l'ouverture officielle de la 20-éme session du Comité Al-Qods par le roi Mohamed VI, en présence notamment du président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abass, le ministre sénégalais s'est montré sans ambigüité dans l'option prise par son pays d'être au coté des Palestiniens. A ce propos, il a souligné que partout où le besoin se fera sentir, le Sénégal sera solidaire de la lutte palestinienne, comme il l'a été jusqu'ici, en appuyant notamment les résolutions votées dans ce sens, surtout celle de novembre 2012 octroyant à la Palestine le statut d'observateur non membre au sein de l'ONU. Il a en outre rappelé que le Sénégal assure la présidence du Comité des Nations unies sur les pratiques israéliennes affectant les droits des Palestiniens et les autres territoires occupés. Au-delà du fétichisme des dates, le Sénégal s'empresse de lancer un appel pour que l'année 214 soit conséquemment un temps fort de mobilisation, plus que par le passé, de la Communauté international, e, faveur de la Palestine (…), a affirmé le ministre. Il a ajouté que la délégation qui l'accompagne est vivement préoccupée par la poursuite de la colonisation des territoires palestiniens par Israël, Puissance occupante, qu'elle condamne ainsi qu'en général par la situation des droits de l'homme dans les territoires palestiniens occupés. Déplorant l'occupation continue de la Palestine à travers les colonies de peuplement d'Israël, le ministre sénégalais de l'Intérieur a martelé qu'une telle situation ne doit pas laisser indifférentes ni la Communauté internationale ni l'Organisation de la Coopération islamique (OCI). Partant de là, Abdoulaye Daouda Diallo a souligné la nécessité de consolider et d'intensifier les actions du Comité Al-Qods, notamment au niveau politique et financier en vue de permettre à la Palestine et au Peuple palestinien de recouvrer sa liberté et sa dignité. Le Sénégal, à travers son chef de l'Etat, Macky Sall, ne ménagera aucun effort pour contribuer à mettre fin à la politique et aux pratiques illégales de l'Etat hébreu, a assuré M. Diallo, soulignant toutefois que son pays prône dans le conflit israélo-palestinien une approche holistique qui passe par la solution à deux Etats, Israël et Palestine, avec Jérusalem-Est comme capitale, coexistant dans la paix et la sécurité, dans des frontières sûres suivant le tracé de 1967. Le ministre de l'Intérieur est à la tête d'une délégation comprenant l'ambassadeur du Sénégal en Arabie Saoudite et représentant permanent du Sénégal auprès de l'OCI, Pape Ousmane Sèye, l'ambassadeur du Sénégal à Rabat, Amadou Sow, et le chargé de l'OCI au ministère des Affaires étrangères, Abdou Niang. La 20-ème session du Comité Al-Qods prend fin samedi après-midi.