Macky Sall veut une feuille route pour les postes diplomatiques et consulaires

Présidence de la République

Macky Sall a émis ce souhait en ouvrant la quatrième conférence des ambassadeurs et consuls généraux du Sénégal. Prévue pour trois jours, cette rencontre consacrée essentiellement à la diplomatie économique se tient en présence de 53 ambassadeurs, 14 consuls généraux et sept chefs de bureau économique du Sénégal à l'étranger. A l'évidence, la protection et la promotion des Sénégalais de l'extérieur resteront au cœur de ces objectifs et moyens d'action. Parce qu'elle nourrit, loge, soigne et entretient des familles et des communautés entières, parce qu'elle investit généreusement dans nos villes et nos campagnes. Parce qu'elle contribue au rayonnement international de notre pays, la diaspora sénégalaise apporte une contribution solidaire et inestimable à la nation , a dit le président Sall. Il a engagé le ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l'Extérieur, en rapport avec les départements ministériels concernés, à apporter des solutions pérennes aux doléances habituelles de nos compatriotes, concernant l'établissement de pièces d'état civil, de passeports, la facilitation des conditions de séjour dans les pays d'accueil, et de réinsertion pour ceux qui rentrent définitivement au Sénégal. Mais au-delà de la prise en charge des questions consulaires, nos consuls généraux et consuls honoraires devraient davantage s'investir dans la promotion de la destination Sénégal, en termes d'échanges économiques et commerciaux et d'investissement, a affirmé le chef de l'Etat. Selon lui, il y a, de ce point de vue, un déficit à combler au plus vite par un système mieux élaboré d'information et de documentation qualitatives, avec le support indispensable du numérique. A cette fin, il convient sans doute de réactualiser le Mémorandum d'entente de janvier 2010 entre l'APIX (Agence pour la promotion des investissements et des grands travaux) et le ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l'extérieur, pour l'adapter aux défis de l'heure, a poursuivi le président Sall. Il a affirmé par ailleurs qu'il accorde une grande importance à la synergie des actions internationales. J'invite tous les départements ministériels à coordonner leurs initiatives dans ce domaine avec le ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l'extérieur. Une diplomatie cohérente dans nos rapports internationaux est une totalité indivisible. C'est la somme des aspirations, des idéaux et des ambitions de la nation sénégalaise, a ajouté le chef de l'Etat.