Le chef de l'Etat rend hommage aux diplomates sénégalais

Présidence de la République

Si la voix du Sénégal est écoutée et respectée, nous le devons moins à la taille et aux ressources de notre pays qu'à la tradition d'excellence de sa diplomatie, entretenue par des générations d'hommes et de femmes, engagés au service de l'Etat et de la nation, dont certains ici présents. Je leur rends un vibrant hommage, a-t-il dit. Le président Sall s'exprimait à l'ouverture de la quatrième conférence des ambassadeurs et consuls généraux du Sénégal ouverte le même jour à Dakar. Prévue pour trois jours, cette rencontre consacrée essentiellement à la diplomatie économique se tient en présence de 53 ambassadeurs, 14 consuls généraux et sept chefs de bureau économique du Sénégal à l'étranger. Ce legs précieux, je m'emploie, avec vous, à le maintenir et le renforcer depuis mon accession à la magistrature suprême. C'est le sens de nos engagements dans notre sous-région, en Afrique et dans le monde. C'est aussi le sens que j'ai voulu donner aux mesures de réhabilitation et de revalorisation de nos postes diplomatiques et consulaires jusque là réputés peu attractifs, a expliqué le chef de l'Etat. Il a indiqué que ces efforts seront poursuivis, ajoutant qu'au-delà de l' engagement des diplomates, la réussite de missions respectives est aussi tributaire de vos conditions de vie et de travail. Mais pour être soutenables et efficaces dans la durée, nos efforts devront aller de pair avec la rationalisation de nos ressources et de notre carte diplomatique. Suivant nos objectifs et nos contraintes, nous ne pouvons être présents partout et en même temps , a soutenu le président Sall. Selon lui, parmi les priorités de la diplomatie sénégalais doit figurer naturellement le voisinage immédiat, secoué par des convulsions fortes et inédites. Ces situations conflictuelles mettent en évidence l'essence même de notre engagement pour la paix et la sécurité dans notre sous-région, ailleurs en Afrique et au-delà, a souligné Macky Sall.