Pour être efficace au plan économique, la diplomatie doit être créative (ministre)

Présidence de la République

"Notre diplomatie doit être active, proactive, mais aussi et surtout faire preuve de créativité. Sans négliger ses obligations [politiques et sécuritaires], elle doit être davantage un acteur majeur de développement" économique, a dit M. Ndiaye à l'ouverture de la quatrième conférence des ambassadeurs et consuls généraux du Sénégal. Cette réunion s'est ouverte jeudi à Dakar, pour trois jours. Elle est essentiellement consacrée à "la diplomatie économique" et se tient en présence de 53 ambassadeurs, 14 consuls généraux et sept chefs de bureau économique du Sénégal à l'étranger, selon le ministère des Affaires étrangères. La Stratégie nationale de développement économique et social (SNDES) et le Plan Sénégal émergent (PSE) constituent de "précieuses feuilles de route pour orienter les partenaires vers la prise en compte des priorités dans les différents secteurs d'activité économique", a souligné Mankeur Ndiaye. D'importants secteurs ont été identifiés comme étant les principaux axes de l'orientation économique de la diplomatie sénégalaise, a-t-il signalé, citant l'agriculture, les infrastructures, les transports, l'énergie, les mines, les services et le tourisme. "Il s'agira pour nos missions diplomatiques et consulaires et nos bureaux économiques d'accompagner activement le gouvernement dans ses efforts de mobilisation de l'aide publique au développement, qui est toujours nécessaire pour un pays en voie de développement, mais aussi de favoriser les investissements directs étrangers vers le Sénégal", a expliqué M. Ndiaye. Sous l'égide du président Macky Sall, la diplomatie sénégalaise a atteint "des résultats probants", dans "un contexte difficile qui rend la tâche ardue", a souligné le ministre des Affaires étrangères. Il a décrit "un contexte marqué par des urgences pressantes et des défis nombreux et complexes, avec des moyens budgétaires qui sont ceux d'un pays en développement". "Les acteurs de notre diplomatie, que nous sommes, ne doivent cependant jamais tomber dans le piège de l'autosatisfaction, car seule la foi au travail peut garantir la consolidation de nos acquis et la réalisation des objectifs diplomatiques", a ajouté Mankeur Ndiaye. La stabilité politique et sociale du Sénégal offre est "une posture privilégiée" pouvant "attirer les capitaux et les investissements étrangers" vers le pays, a-t-il encore dit.