Décès de Mandela : le dimanche 16 décembre doit être proclamé Journée de deuil continental, selon le RND

Présidence de la République

Le SE a exprimé ses vives, sincères et fraternelles condoléances à la famille Mandela, aux membres de l'African National Congress (ANC), au gouvernement et au peuple sud-africains, soulignant que leur deuil est partagé par tous les peuples d'Afrique et de la diaspora ainsi que par ceux du monde entier. La vie quasi-centenaire de Madiba aura été à la fois l'incarnation et le couronnement de la lutte pluriséculaire des peuples africains contre l'esclavage et le colonialisme, le racisme et l'apartheid, indique le communiqué reçu à l'APS. Le SE a invité le SG du RND à lancer un appel solennel à la Commission de l'Union africaine, afin qu'elle demande à tous les pays africains membres de l'Union Africaine, mais aussi au Maroc, de mettre leur drapeau national en berne le dimanche (…), jour de son inhumation dans sa terre natale de Qunu, en le proclamant officiellement et unanimement journée continentale de deuil africain, en hommage à l'illustre disparu. Plaidant pour une unité du continent, le SE saisit l'occasion offerte par l'exceptionnel hommage universel au président Mandela pour proposer que l'Afrique aille au-delà des professions de foi plus ou moins sincères, en posant un acte fort digne du caractère unique de l'événement. L'Afrique, souligne communiqué, montrerait ainsi dans les faits qu'elle a retenu au moins une leçon du combat mené par ce géant africain : que notre salut collectif réside dans l'unité, la cohésion, la solidarité et, à terme, le remembrement. Comme en 1991, à l'occasion de la visite au Sénégal de Nelson Mandela, le SE suggère que le 11 février, jour anniversaire de sa libération, soit officiellement proclamé par l'UA “Journée des héros et martyrs de la libération africaine”.